Thèmes – Autres points forts – Impôts et finances

Le choix d’un système d’imposition des couples mariés

Annexe Dimension

20070523 imposition couples mariés.pdf 1301 KB

23 mai 2007, Denis Torche, Responsable politique financière et fiscale Drucker-icon

Consultation sur l’imposition des couples mariés : Une réforme fiscale pour les familles, s’il-vous-plaît !

Le choix d’un modèle d’imposition pour les couples mariés est secondaire. La réforme fiscale doit s’attaquer au vrai problème : soulager la fiscalité des famil-les à bas et moyens revenus.

Annexe Dimension

PD consultation couples mariés.doc 35 KB

14 mai 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Loi sur la réforme de l’imposition des entreprises II : Un projet injuste et inutile

La réforme de la fiscalité des entreprises privilégie les gros actionnaires des sociétés de capitaux. Elle est injuste car contrevient au principe de l’équité fiscale et inutile car son impact sur la croissance économique sera minime. Travail.Suisse soutient le référendum qui sera lancé contre cette réforme.

Annexe Dimension

PD Un projet injuste et inutile.doc 38 KB

26 mars 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Fiscalité: la machine de la répartition du bas vers le haut tourne à plein régime

Trois projets fiscaux – réforme de la fiscalité des entreprises II, choix du système d’imposition des couples mariés et réforme de la TVA – sont à l’agenda politique. Tous les trois doivent être rejetés ou fortement modifiés car, en l’état, ils privent les pouvoirs publics d’importantes recettes fiscales. Pire encore : ils font peser un plus grand poids fiscal sur les familles à bas et moyens revenus, elles qui devraient pourtant voir leur budget être allégé.

Annexe Dimension

PD La machine de la répartition du bas vers le haus tourne à plein régime.doc 37 KB

12 mars 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Compte excédentaire 2006 de la Confédération : Réduire les dettes et ne pas faire de cadeaux fiscaux

L’embellie conjoncturelle, mais aussi la rigueur dans le contrôle des dépenses, sont à l’origine de l’excédent du compte financier 2006. Les excédents sont nécessaires pour financer d’importantes dépenses dans les années à venir et améliorer l’attractivité des conditions d’emploi du personnel de la Confédération. Il n’y a pas de marge de manœuvre pour des cadeaux fiscaux.

Annexe Dimension

PD Réduire les dettes et ne pas faire de cadeaux fiscaux.doc 32 KB

12 février 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon